Qu’est-ce qu’une cuisine réussie ?

Vaste question, que nous nous posons tous au moment de débuter un projet de réaménagement de cuisine. Une cuisine équipée, vous en rêvez, mais qu’est ce qui fait qu’elle sera réussie ?

Dans ma philosophie professionnelle, je crois fondamentalement que la réussite d’un projet tient aux émotions et aux sentiments que le résultat va vous procurer. Je m’explique : ce n’est pas tant la beauté, ou la fonctionnalité du résultat qui est important, mais les émotions que vont vous procurer ce nouvel environnement.

Les émotions dans la cuisine

Réfléchissez un peu : pensez à des cuisines que vous avez peut être pu voir chez des amis, ou éventuellement dans des shows rooms. Pensez aux sensations que vous avez eues en les observant : vous êtes vous senti tout de suite bien, détendu, envie de vous installer et d’engager la conversation, auriez vous eu envie de vous mettre en cuisine, de partager un verre avec vos amis ?… Si oui, la cuisine était réussie. Alors bien entendu, tout le monde ne va pas éprouver les mêmes sensations. Et pour le même agencement, vous pourrez obtenir, en fonction des personnes, des résultats diamétralement opposés ! Ce qui veut dire qu’une cuisine n’est jamais universellement réussie. Et ce n’est pas grave ! Car vous faites les choses avant tout pour vous, et pas pour vos parents, amis, voisins… il faut donc penser en priorité à vous !

Alors comment faire pour réussir VOTRE cuisine ?

Et bien, en listant les émotions qui vous apportent du bonheur, de la sérénité et qui vous permettent de « recharger » les batteries ! Projetez vous dans votre future cuisine. Comment vous voyez vous au centre de cet espace ? Quels sont les mots qui font « tilt » dans votre esprit à ce moment là ? (en vrac : convivialité, sérénité, efficacité, bien être, rassurance, détente, partage, fonctionnalité, laboratoire, conversations, multi-activités, gastronomie, professionnel…). Spontanément, dans cette courte liste, vous allez plus « adhérer » à certains mots plutôt que d’autres. Et vous allez pouvoir faire le lien avec les émotions importantes pour vous et votre famille.

Vous allez me dire, tout cela est bien loin de la fonction de la pièce, du plan de la cuisine, du choix de mes matériaux… et bien non ! Pas du tout !

Qu’avez vous envie de vivre dans votre cuisine ?

Je vous donne un exemple : vous vous rendez compte à l’issue de ce travail, que pour vous sentir bien dans votre cuisine, les mots qui résonnent en vous sont « sérénité », « convivialité ». Il vous faut une cuisine très fonctionnelle, mais conviviale, dans laquelle vos enfants vont pouvoir venir facilement pour partager des moments sympas en famille, mais où tout sera facile. L’importance dans l’implantation de la cuisine va être donnée dans ce cas à l’orientation des plans de travail vers l’espace dégagé, afin de pouvoir, tout en cuisinant, garder un contact visuel avec vos enfants ou vos amis, pour augmenter cet aspect convivialité. Il faudra également que le plan permette d’avoir « tout » sous la main, de vider très facilement le lave-vaisselle, de concentrer l’alimentation (froid et épicerie) dans un même endroit, pour que tout soit rationnel, efficace.

A l’inverse, à l’issue de ce travail, si vous vous rendez compte que pour vous, votre bonheur sera d’avoir une cuisine digne d’un chef, pour retrouver l’esprit laboratoire, gastronomie, expérimentations, le plan devra prendre en compte un côté technique plus poussé, de grands plans de travail, des espaces de rangements d’ustensiles plus spécifiques…

Et là, je ne parle que de la partie implantation ; les matériaux de finition décoratifs, fonctionnels, joueront également leur rôle dans l’atteinte de ces objectifs !

Chaque combinaison d’émotions vous amènera à prendre des décisions spécifiques pour votre projet. Cela peut paraître un peu compliqué au premier abord, mais en fait, pas du tout, il faut juste vous obliger à y voir clair sur vos émotions avant de commencer !

En complément, je vous propose l’article « comment rendre ma cuisine la plus fonctionnelle possible ? »

 

N’hésitez pas à partager cet article, et à me poser vos questions ou laisser vos commentaires en bas de cet article.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.